Contenu

RÉCITS Parc, jardins, squares à Paris… avec Sylvie

publié le 6 mai 2016 (modifié le 15 janvier 2018)

Après plusieurs semaines caniculaires, la météo annonçait un 22° ensoleillé pour le prochain dimanche. Temps idéal pour une balade dans Paris.

"Qui veut m’accompagner à Paris dimanche prochain ?"

2 jours plus tard, un petit groupe d’adhérents UTAN Les Ulis montaient dans le RER direction Paris station Bastille.

C’est vrai : les parisiens étaient en vacances et nous avaient laissé un Paris si calme.
Alors, tout d’abord, direction la Seine en passant par les squares Galli, Barye et Jean XXIII. Nous n’avons pas hésité à emprunter le pont de l’archevêché afin de profiter de l’immanquable vue sur la cathédrale Notre Dame.

Un petit coup d’œil sur l’immeuble du luxueux restaurant "La Tour d’Argent" où nous ne mangerons pas ce midi !
Puis le quartier étudiant, très calme en été, de l’Université Pierre et Marie Curie/ Jussieu....
Petit détour par le square Langevin avec sa nouvelle marre pédagogique pour les enfants du quartier, avant le pique-nique aux Arènes de Lutèce.
Elles ont été construites au 1er siècle et pouvaient accueillir à l’époque 15000 personnes. Pas de problème pour trouver une place pour s’asseoir !
Mais elles ont été en partie détruites par des guerres puis redécouvertes par hasard en 1869 lors de travaux de la rue Monge.
On dit que Victor Hugo les aurait sauvées en écrivant en 1883 au Conseil municipal de Paris : "Monsieur le président, il n’est pas possible que Paris, la ville de l’avenir, renonce à la preuve vivante qu’elle a été la ville du passé...Les Arènes sont l’antique marque de la grande ville. Elles sont un monument unique. Le Conseil municipal qui les détruirait se détruirait en quelque sorte lui-même. Conservez les arènes de Lutèce. Conservez-les à tout prix."

Nous n’avons pas manqué la rue Mouffetard, ancienne voie romaine, avec une densité incroyable de petits restaurants et cafés.

Passage dans les 2 Squares Marius-Constant, Saint-Médard et nous sommes arrivés dans le quartier du Château de la Reine Blanche.

Le square René-Le-Gall fut un émerveillement : 4 gloriettes avec obélisque et haies bien taillées, un sous-bois avec sycomores et frênes, des cèdres bleus, un petit ruisseau qui rappelle La Bièvre.
Un peu plus loin, nous avons été surpris par l’originale façade en verre du journal Le Monde dont le toit est taillé en biais.
Encore quelques pas et nous étions dans la verdure du jardin Brassaï et du square Henri-Rousselle.
Nous sommes entrés dans le parc de Choisy : un jardin de forme rectangulaire avec un grand bassin, une table ronde en porphyre don de la Finlande, un parcours pour les sportifs et des dizaines d’arbres tous plus majestueux les uns que les autres (hêtres pleureurs, robiniers, marronniers, sophoras, ginkgo biloba...).

Quelques rues plus loin, nous sommes en vue du quartier de la Bibliothèque François Mitterrand : son architecte Dominique Perrault avait souhaité faire, le long de la rive gauche de la Seine, 4 grandes tours angulaires de 79 m de haut chacune, correspondant symboliquement à 4 livres ouverts. On dit qu’ils contiendraient 13 millions de documents.

En longeant le canal et jardin de l’Arsenal, 12km plus tard, nous étions de retour place de la Bastille.
Merci à mes accompagnateurs de la journée....
Sylvie F.