Contenu

8 - RÉCIT, VACANCES A VARENGEVILLE

publié le 20 octobre 2019

Dans les pas de nos peintres …

Comment ne pas être plein de gratitude envers nos Amis de la Nature de Rouen qui ont pu nous accueillir dans leur REFUGE l’ERMITAGE à Val-de-Saâne. Sa situation nous a permis d’explorer un coin de Normandie, de Saint-Valéry-en-Caux à Varengeville-sur-Mer, et de nous émerveiller de ces paysages entre « mer et campagne ».
Comme les artistes qui les ont fréquentés, nous avons été sensibles aux courbes qu’ils nous offrent par leur relief et nous avons été séduits par les couleurs que lui donne la lumière.

Varengeville fut un lieu d’inspiration et de travail pour Monet avec l’église et sa « Cabane du douanier », pour Miro avec sa série « Constellations », pour Braque avec son vitrail dans l’église du cimetière marin où il repose et bien d’autres artistes moins connus.

Aussi, lorsque je verrai des œuvres de ces artistes dans nos grands musées, me reviendra non seulement le souvenir de ce petit coin de Normandie plein de verdure, surplombant la mer et donnant vue sur les falaises, mais aussi celui de notre refuge perdu dans la forêt, entouré de prairies et de vergers et où il faisait bon de se retrouver. Bien équipé pour préparer nos repas, nous pouvions y déguster les produits locaux accompagnés du cidre « maison » et nous reposer dans une chambre agréable.

« En 1939, Miró se réfugie à Varengeville-sur-Mer, en Normandie. La nuit, la musique (Bach, surtout) lui inspirent la série des Constellations, petits formats sur papier, gorgés d’étoiles, de planètes, de lunes, de soleils, de sexes. De tout un vocabulaire d’empreintes, de figures galactiques qu’on retrouvera déclinées par la suite. Il est désormais roi dans son Mirómonde, qu’il revisitera inlassablement lorsqu’il s’installera à Majorque, en 1956, purgeant l’inutile de son œuvre pour s’acheminer vers des épures émouvantes. Tels les tripty­ques présentés dans les dernières sal­les, qui sont des invitations à la méditation. » -Extrait de Télérama : Miró au Grand Palais

Un grand merci aux Amis de la Nature qui se dévouent pour conserver nos gîtes.

Françoise